Lecture dansée de l’Oeil du loup

Dans une forme dépouillée, entre théâtre et danse, accompagné d’un musicien et d’un danseur, Farid Ounchiouene propose de faire entendre, dans des lieux apparemment loin de toute démarche artistique, des mots, un texte. Sans projecteur ni scène en bois, aller à la rencontre du monde, évoquer la question des migrations, et du déracinement à travers un spectacle nomade.

Cette démarche entre en résonance avec le propos du spectacle L’Oeil du loup. L’idée de cette petite forme est de faire surgir cette histoire dans des lieux autres que les lieux de diffusion classiques (bibliothèques, médiathèques, classes etc.).

L’idée de cette forme nomade est d’aller à la rencontre des spectateurs, avant, après, et autour de la représentation. De se glisser dans leur espace afin de favoriser la possibilité d’un échange autour des questions très actuelles que soulève cette pièce. Rassembler, réunir et créer l’occasion d’un dialogue nécessaire.



CRÉATION 2017